Institut d'Histoire Sociale CGT FAPT

Bonne année 2022

 

clay-banks-HyczMwZbdLg-unsplash

Notre Institut d'Histoire Sociale souhaite une excellente année 2022 à toutes et tous nos adhérent.e.s et nos lecteurs.trices.

Espèrons que 2022, sera une année de solidarité et de paix,

que l'histoire servira la compréhension des enjeux du pays.

Posté par JeamS à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Supplément au Relais N° 92

IMG_20211220_114911

 

Conférence - Débat

" Il y a 50 ans, la décentralisation syndicale en région parisienne "

 

  • Ouverture, billet et introduction Pages 2 à 4
  • Pourquoi la CGT a t-elle décisé de décentraliser les UD de la Seine et de la Seine et Oise ? Pages 5 à 7
  • Quelle était la situation dans les PTT et dans nos syndicats avant cette décentralisation ? Pages 8 à 10
  • Concrètement, qu'est ce qui s'est passé dans nos syndicats en 1966 ? Pages 11 à 15
  • Et la région PTT, comment a t-elle évoluée dans ce contexte ? Pages 16 à 23
  • Débat et Conclusion. Pages 24 à 38

Posté par JeamS à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le Dossier du Relais N°92 (Extrait): L’accès des non-titulaires des PTT à des garanties collectives (2ème partie)

 La première tâche de la CGT, après le dépôt de la Convention commune La Poste–France Télécom,fut d’éditer en janvier 1992 un numéro spécial Non-Titulaires du «MILITANT» consacré à cette Convention commune. Celui-ci comportait :

• le rappel du sens de l’action de la Fédération face à cette nouvelle réalité et la négociation à laquelle elle a pris part,
• le texte intégral de la Convention commune et des relevés d’engagements associés,
• l’explication et l’analyse du texte, avec une comparaison Convention commune et Droit public des Non-titulaires, mais aussi, en particulier, pour juger des minima de rémunération, la comparaison avec les grilles indiciaires des Titulaires.
Ce numéro spécial a été tiré à des milliers d’exemplaires, des retirages ont dû être effectués à la demande de nos syndicats. La Fédération a aussi pris l’initiative de journées d’études, avec les directions syndicales et des Non-titulaires, sur la Convention commune dans la plupart des régions dès le premier trimestre 1992, en insistant sur la question de la nature des contrats et des salaires, et un premier stage fédéral a été rapidement mis sur pied pour contribuer à une meilleure connaissance et analyse de son contenu et permettre de développer une activité syndicale revendicative des ACO.

Lire l'intégralité du dossier dans le numéro 92 du Relais.

 

 

Posté par JeamS à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Brèves N°92 - 1971 : retraite à 60 ans, la rue pour l’obtenir

Le 6 septembre 1971, les confédérations CGT et CFDT se rencontrent et élaborent une déclaration commune où l’un des axes principaux est la retraite (droit à taux plein à 60 ans pour les hommes, à 55 ans pour les femmes).
Le 1er décembre, plus de 100 000 personnes dans les rues de Paris à l’appel de ces deux confédérations, autant dans le Nord et le Pas de Calais, mais aussi des défilés à Marseille, Lyon, Nantes, Clermont-Ferrand… Les travailleurs se mobilisent pour la retraite à 60 ans !
Le soir même, l’Assemblée Nationale vote à l’unanimité une hausse des pensions de 25% en trois ans. «Ne vous croyez pas quittes avec cette loi», titre l’Humanité dès le lendemain.
Mais, soutenu par les organisations patronales, le cabinet Chaban-Delmas bloque. Le malaise social est patent : conflits à la Samaritaine, aux PTT, à l’ORTF ou encore à la Comédie Française. A chaque fois, la hausse du pouvoir d’achat et les retraites sont au cœur des revendications.
Aujourd’hui, la vigilance reste indispensable et la mobilisation sera de nouveau nécessaire.

Lire l’Histoire de la fédération CGT des PTT, tome 2, p.366

Posté par JeamS à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Brèves N°92 - 1831 : Vivre en travaillant ou mourir en combattant

A Lyon, en 1831 et 1834, les ouvriers de la soie, les canuts, se sont révoltés, initiant ainsi un mouvement social inédit par son ampleur. «Vivre en travaillant ou mourir en combattant» était leur mot d’ordre. Ils réclamaient, avant tout, un salaire garanti et des conditions de vie décentes.
C’est dans la montée de la Croix- Rousse, où ils sont installés, que les ouvriers de la soie feront parler d’eux dans toute l’Europe voilà presque deux siècles.
Le revenu des uns et des autres, 18 sous environ pour 15 heures de travail par jour, ne permet qu’une vie de misère. Du fait de métiers à tisser beaucoup plus productifs qu’auparavant (métier Jacquard) et en dépit d’une demande soutenue, ce revenu est deux fois moindre que sous le Premier Empire !

Certains négociants refusent d’appliquer le tarif minimum et, le 19 novembre 1831, les canuts se mettent en grève. Ils vont vite faire face à la garde nationale. Des coups de feu claquent. La révolte gronde. Deux jours plus tard, les canuts descendent de leur colline, drapeau noir en tête, et occupent le centre de Lyon. On comptera plusieurs centaines de morts. Maîtres de la deuxième ville de France mais ne sachant que faire de leur victoire, les canuts et la garde nationale, qui s’est finalement ralliée à eux, constituent un comité insurrectionnel pour se donner le temps de réfléchir.
Le Président du Conseil, Casimir Perier, envoie 20 000 hommes aux portes de Lyon où ils attendent patiemment que les insurgés se lassent. Le 5 décembre 1831, les troupes entrent dans la ville sans effusion de sang. La garde nationale est désarmée et dissoute. Le pouvoir parisien rassoit son autorité et passe aux oubliettes les revendications des canuts.
Solidarité entre ouvriers, organisation de la lutte, mais surtout préservation de l’outil de travail caractérisent ces soulèvements de la classe ouvrière lyonnaise.

Lire La révolte des canuts de Maurice Moissonnier.

Posté par JeamS à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Brèves N°92 - 1791 : La loi Le Chapelier

Dénoncer les ouvriers, les fonctionnaires, les personnels soignants et autres … comme ayant la coupable intention d’être des ennemis du bien général, considérer le droit de grève et les minimas sociaux conventionnels comme une atteinte à la concurrence libre et non faussée, voilà les arguments qui ont de tout temps eu un grand avenir dans le combat de classe.
Mais qu’en est-il en 1791 ?
« Le salaire devrait être un peu plus considérable… Néanmoins, il est nécessaire de prévenir le désordre, à savoir les coalitions que forment les ouvriers pour faire augmenter le prix de la journée de travail… Il faut absolument les réprimer parce que les ouvriers portent atteinte à la liberté des entrepreneurs de travaux et ils cherchent à recréer les corporations anéanties par la révolution », dixit Isaac Le Chapelier, député du Tiers-État, 14 juin 1791.
« L’anéantissement de toutes espèces de corporations du même état ou profession étant l’une des bases de la constitution française, il est interdit de les rétablir sous quelque prétexte et quelque forme que ce soient… Les citoyens d’un même état et profession ne pourront, lorsqu’ils se trouveront ensemble, se nommer ni président, ni secrétaires syndics, tenir des registres, prendre des arrêtés ou délibérations, former des règlements sur leurs prétendus intérêts communs », extrait du texte de loi Le Chapelier.
Cette loi de prohibition, dira Jean Jaurès, a pesé sur les travailleurs de France jusqu’en 1864 pour le droit de grève et 1884 pour le droit syndical.
Lire le dossier du Relais n° 87 signé Serge Lottier et l’Histoire de la Fédération, 1er tome p 38.

Posté par JeamS à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le Relais N°92 Sommaire

Logo Le Relais

 

Brèves : Page 2
Le Billet : Le relais au coeur des débats Page 3
Portrait : Robert Decarpentrie, un homme debout Pages 4-5 

Dossier : L’accès des non-titulaires des PTT à des garanties collectives (2ème partie) Pages 6 à 15

La vie de l'IHS  Pages 16 à 18
Hommage : Hélène Laffait nous a quittés Page 19

Les Repères : 150e anniversaire de La Commune de Paris
• La répression et l’amnistie
• Une initiative à Saint Malo
• L’héritage de la Commune, c’est aussi un combat syndical Pages 20 à 23

Lire : Chronique du Service Automobile de Loire
Atlantique de 1974 à 1984 Page 24

Posté par JeamS à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Supplément Relais N°88 Sommaire

Capture22 juillet 1990 : La loi Rocard/Quilès

 

  • 30 ans après : Serge Lottier-Patrick Bourgeois. Page 2
  • Quelques repères chronologiques : Maurice Desseigne. Page 3
  • La CGT face au projet Quilès, une bataille totale : Maryse Dumas. Page 6
  • Quand l'action de la CGT malmène la communication officielle : Alain Gautheron. Page 16
  • Interview de Christian Mathorel : Secrétaire Général de la CGT FAPT. Page 20

Posté par JeamS à 17:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 octobre 2021

Hommage à Hélène Laffait (J Legoff)

Mesdames et messieurs les membres de la famille d’Hélène Laffait, Cher amis, Chers camarades,   Je voudrais remercier toutes celles et tous ceux qui sont venus pour rendre un dernier hommage à notre amie et camarade Héléne Laffait. Remercier ses voisines et amis qui l’ont aidé, soutenus pendant les quatre années qu’elle lutter contre la terrible maladie. Elle s’est battue comme elle militait avec discrétion et ténacité. De nombreux amis et camarades se sont excusés de ne pouvoir être présents aujourd’hui comme Serge... [Lire la suite]
Posté par JeamS à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 septembre 2021

Brèves N°91 : 1981 : Y voir clair, s’engager, peser dans le sens du changement

Du 1er janvier à la fin février, plus de 300 préavis de grève sont recensés. Au total, ce sont des dizaines de milliers de travailleurs des PTT qui disent NON à la pause catégorielle et expriment leur aspiration à lutter ensemble pour leurs revendications. Et c’est sur ce fond de combativité que se préparent la grève du 26 mars et l’élection présidentielle.700000 grévistes dans l’ensemble du secteur public et nationalisé, dont 80000 dans les PTT. «Jamais encore les grévistes n’avaient été aussi nombreux dans les PTT lors d’un arrêt de... [Lire la suite]
Posté par JeamS à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,