Décès de Jean Magniadas.

162164515_3962452210465333_3076523577637919492_n

Nous publions ici le communiqué de notre IHS Confédéral.
L’IHS CGT communique :
« Nous venons d’apprendre le décès de Jean Magniadas et nous sommes profondément émus et tristes. Jean avait 94 ans.
Nous perdons une figure marquante de la CGT, un camarade, un ami. L’IHS CGT perd un précieux compagnon de route.
Son parcours militant est d’une richesse immense. Jean commence sa vie professionnelle pendant la Seconde Guerre mondiale comme employé dans la succursale parisienne de la compagnie d’assurance Rhin et Moselle.
À la Libération, il reconstitue dans cette compagnie une section syndicale. En 1949, il participe à l’animation de l’action de la CGT en direction des jeunes.
L’année suivante, il devient membre du Bureau de la Fédération des employés et sera en charge, à partir de 1958, des questions économiques, juridiques et de jeunesse.
Répondant à une demande de Benoît Frachon, il intègre en 1964 le Centre confédéral d’études économiques et sociales de la CGT dont il fut, à partir de 1968, le directeur. Il fait également bénéficier de ses grandes connaissances en économie le PCF où il milite.
En 1968, il est nommé au Conseil économique et social et collabore étroitement avec la délégation CGT qui négocie, à Grenelle, avec le gouvernement et le patronat.
De 1972 à 1989, il siège à la Commission exécutive de la CGT. En 1980, il participe à la fondation de l’ISERES dont il assure la direction.
Auteur de nombreux articles économiques dans différentes revues syndicales et académiques, il rédige également une thèse de doctorat et obtient le grade de docteur en sciences économiques en 1982.
Sur le plan international, Jean a participé à plusieurs conférences de l’OIT ainsi qu’à de nombreuses délégations confédérales à l’étranger et à plusieurs conférences syndicales internationales traitant d’économie.
Jean a participé aux négociations précédant la création de l’IRES et en fut vice-président. Il fut également président de l’Espace Marx dès sa création.
Passionné par l’histoire du monde ouvrier, c’est naturellement que Georges Séguy le sollicite pour contribuer à la création de notre Institut dont il était vice-président. Très impliqué au sein de notre association, ses travaux sur l’histoire sont multiples (articles, contributions aux colloques, ouvrages).
Homme de conviction très attaché au débat d’idées, Jean était connu pour son exigence, sa rigueur et sa vivacité d’esprit.
Les militants de l’IHS CGT expriment leur reconnaissance à cet homme qui nous a beaucoup apporté.
Il fait partie de ces camarades qui ont concouru à la formation de nombreux militants, qui les ont fait grandir dans leur engagement et qui inspirait naturellement le respect.
Très affectés par cette triste nouvelle, nous tenons à assurer Hélène, son épouse, Sylvie, sa fille, ses petits-enfants ainsi que tous ses proches, de notre soutien le plus sincère et leurs adressons nos sentiments les plus fraternels dans cette terrible épreuve.
Pour l’heure, la date et les modalités de ses obsèques ne sont pas connues.
Nous vous communiquerons ces informations dès que nous les aurons.
Les messages de condoléances peuvent être adressés

Posté par JeamS à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,